»
Sandyan, Cuisine de rue par Yannick Delpech

En 2015, Sandyan s’agrandit et élargit son univers au salé.

La marque, déjà réputée dans la ville rose pour ses pâtisseries et son bento, propose dorénavant une gamme salée de qualité adaptée aux citadins de l’hyper centre.
Sandyan devient donc un ensemble : d’un côté «Sandyan, la pâtisserie», de l’autre «Sandyan, Cuisine de rue». Il est possible de passer de l’un à l’autre, de cheminer dans l’univers gourmand du chef Delpech au 54 bis rue Alsace Lorraine à Toulouse.

.

.

_DSC8882

.

.

.

LE MATIN

Réveillez vos sens avec une formule petit déjeuner dynamique composée d’une boisson chaude, d’un jus de fruits frais, d’un fromage blanc au miel et d’une fameuse brioche feuilletée pur beurre aux pralines roses ou au citron dont le chef a le secret.

 

 

 

 

 

.

.

.

 

.

_DSC2851r

.

.

LE MIDI

Déjeunez sur le pouce sur place dans un décor très street ou à emporter. La gamme, composée de sandwiches, paninis, salades, burgers et soupes, reste dans la même veine que le bento actuel : soit des saveurs originales basées sur des produits de saison. On reconnaît très vite la patte du chef, sa cuisine à l’état brut, sans fioriture, qui va à l’essentiel : la qualité, le goût et la générosité.

 

.

.

 

.

 

_DSC8942

.

.

L’APRES-MIDI

Pour rester en forme, rien de tel qu’un concentré de vitamines ! Notre primeur nous fournit de bons fruits de saison pour vous proposer des jus pressés tout frais, des cocktails de fruits ou encore des smoothies aux associations surprenantes : carotte, pomme verte, gingembre – grenade banane – pamplemousse, pomme verte, dattes, menthe. Accompagnez cela d’une part de cake, de brownie maison ou de financier et vous obtenez un goûter parfait.

 

 

.

.

.

 

_DSC3048

.

.

LE SOIR

Du jeudi au samedi soir, le lieu se mue en restaurant, mais pas n’importe lequel : un lieu simple, convivial, sans chichi, comme la carte qu’a imaginée le chef. Elle se veut réduite mais très évolutive et inventive. Dans ce décor urbain, les plats servis dans des assiettes en émail seront à partager entre les convives, dans une ambiance détendue. Les vins, issus d’une carte généreuse, viendront agrémenter ces dîners.

.

.

.

.